La puce des villes s’offre un petit lifting de mi-carrière, qui lui donne un nouveau regard. 

Lancée en 2014, la Renault Twingo de dernière génération s’offre un lifting. On remarque notamment de nouveaux feux et une calandre affinée. À l’intérieur, l’aménagement de la planche de bord n’évolue pas, mais la connectivité est améliorée. De nouvelles options de personnalisation sont également proposées. Le moteur est bien sûr toujours placé à l’arrière, sous le plancher du coffre. Et toujours pas de diesel au programme, mais deux blocs tricylindres à essence, qui gagnent 5 ch : le 1.0 d’entrée de gamme de nouvelle génération affiche donc 75 ch, tandis que le 0,9 litre turbo développe 95 ch. Ce dernier est disponible aussi avec une boîte robotisée. Le prix de cette Twingo restylée n’est pas encore connu.