Vous voulez avoir l’air jeune ? Alors n’hésitez pas la Mazda MX-5 est faite pour vous. Découvrez un cabriolet à l’ancienne avec un toit ouvrant qui ne se décapote pas mais rentre dans le (mini) coffre. Idéale pour se pavaner sous les rayons du soleil et se rendre dans le sud de l’Europe par les départementales en prenant tout son temps. Ce roadster 2 places est beau et pour autant que vous soyez en bonne(s) forme(s) physique afin d’y prendre place, vous apprécierez l’étroitesse de ses lignes, le manque total de place à l’intérieur et la proximité de votre passagère. Cette quatrième génération de MX-5 est dorénavant équipée du petit 1.5 l de 132 chevaux où les 4 pistons s’agitent jusque 7.000 tours pour autant que vous poussiez les 6 rapports au maximum de leur déplacement. Assis au ras du sol, ce petit cabrio s’insinue dans n’importe quelle espace et si le besoin s’en fait sentir un petit drift (traction) vous placera directement dans la bonne direction. La conduite d’une MX-5 demande des sacrifices tant au niveau du chargement, privilégiez l’hôtel au camping, qu’en matière de confort. Pour avoir roulé en Triumph Spitfire, je me suis immédiatement rappelé mes tendres années, la fiabilité de cette japonaise en plus. Il ne faut s’attendre à rien d’exceptionnel du côté de la puissance ni du freinage mais cette MX-5 vous en donne pour votre argent et elle décoiffe suffisamment pour vous mettre le sourire aux lèvres et ne pas accaparer tout la superficie de votre garage avec ses petites dimensions. Vous vous ferez plaisir avec 4 finitions entre 22.690 et 26.690 euros, pas de quoi réveiller son banquier. (PSA)