Honda renouvelle sa citadine Jazz et en perfectionne son module hybride. Ce sera d’ailleurs la seule motorisation proposée chez nous.

 

Fidèle à ses préceptes, la nouvelle Jazz propose toujours une habitabilité record dans un encombrement minimal. Dans 4 mètres de longueur, elle offre un coffre de 298 litres, extensible à 1.203 litres en repliant complètement les sièges arrière.

 

Un exploit compte tenu du fait de la motorisation hybride, plus encombrante qu’un moteur traditionnel seul. Cette hybride associe un moteur 1.5l essence à une batterie lithium-Ion qui alimente un petit moteur électrique. Modeste, ce dernier est toutefois capable de faire rouler l’auto en mode tout électrique sur de faibles distances. En mode hybride, les deux moteurs offrent une puissance combinée de 109 chevaux, bien suffisante pour mouvoir sereinement la citadine, qui affiche même des prestations loin d’être ridicules, effectuant le 0 à 100 km/h en moins de 9,5 secondes.

 

La technologie évolue aussi avec l’apparition du nouveau système multimédia connecté avec assistant virtuel à commande vocale, et l’ajout de technologies d’assistance dernier-cri (reconnaissance des panneaux, maintien de voie, régulateur adaptatif…)

 

La consommation et les rejets de CO2 moyens s’établissent à 4,5l/100km et 102 g/km sur la carrosserie normale ; 4,8l/100km et 110 g/km sur la version Crosstar aux attributs baroudeurs. La commercialisation débutera cet été au prix de 21.800€.