Sono, la startup bavaroise qui a présenté la Sion, une citadine électrique dotée de panneaux solaires, est en difficultés financières. Elle vient de lancer un crowdfunding visant à rassembler 50 millions d’€ en un mois, sous peine de disparaître.

Sur papier, le concept était génial : la Sono Sion est une petite citadine électrique dotée d’une batterie de 35 kWh lui conférant une autonomie de 250 km. Couverte de panneaux solaires, elle peut récupérer jusqu’à 32 km par jour rien qu’avec les rayons du soleil. Mais voilà, cette petite startup pleine de bonne volonté a fait appel à des investisseurs privés qui désirent une croissance rapide qui n’est pas en adéquation un tel projet. Du coup, Sion a un avenir incertain. Pour s’affranchir de ses investisseurs, la société entame un crowdfunding, une collecte de fonds sur Internet, destiné à rassembler une somme de 50 millions d’euros en un mois seulement.

Pour ce faire, trois options sont possibles : un don, la réservation d’une Sion avec un acompte de 500 € et un prêt avec intérêts. La livraison des premières voitures n’est pas attendue avant 2022.